vendredi 10 avril 2015

A l'honneur



Pour le premier numéro du magazine anti-stress "Coloriage & doodling", j'ai été sollicitée pour créer un tangle ... et aussi pour parler un peu de moi et de mes passions artistiques.



mercredi 8 avril 2015

S filigrané


Un S lombard enjolivé de fanfreluches plus actuelles dessinées au feutre fin sépia.

Très inspirée par le magnifique travail de Benoît Furet sur les filigranes, (voir son site anachropsy), je me suis laissée aller à une interprétation plus libre et plus intuitive de ce motif, sans idée préconçue du résultat final.

jeudi 2 avril 2015

Transformation

Un stage passionnant avec Laurent Pflughaupt suivi en décembre ... et non suivi d'effet jusqu'à présent.

Pour ce premier travail je me suis attachée surtout à mettre en pratique les conseils sur les formes et contre-formes. Tant et si bien qu'à retourner mon papier calque dans tous les sens pour une petite transformation ici une petite modification là, j'ai complètement perdu de vue le mot et les lettres elles-mêmes. Et donc, une fois satisfaite des formes et contre-formes, je me suis aperçue que le motif dans sa forme générale était tout de guingois.
Aussi, abandonnant mon idée de composition initiale, j'ai pris le parti de disposer le motif verticalement sur la pointe et l'ajout d'une petite forme bien stable de couleur vive s'est alors imposé.

N'ayant pas de sceau, j'ai pris mon plus petit pinceau pour reproduire à l'aquarelle un des monogramme CB art nouveau que j'avais dessiné ici.

Joie de recevoir (4)

Parmi les petites merveilles reçues en janvier il en est quelques unes que je vous avais cachées ... les voici :

d'Elisabeth Couloigner


de Françoise Gilardi


de Jeannine Robert



de Martine Duvellier


de Françoise de Meerschman 

samedi 17 janvier 2015

Joie de recevoir (3)

Des merveilles encore !

L'éclatante carte de voeux de Bernie Flament dans une enveloppe magnifiquement calligraphiée




L'enveloppe et la carte de Sophie Verbeek qui me dit : "Et vive les monocondyles !" 



L'enveloppe enrubannée et la très belle carte de Delphine Reuland, qui, comme le timbre l'indique est une amie graphosienne



L'année 2014 aura été pour moi riche en nouvelles rencontres calligraphiques dont Michèle qui m'a offert cette belle carte de voeux, calligraphie et collage sur un support épais qui n'attend plus qu'un petit anneau pour se transformer en cadre.


Joie de recevoir (2)

Merci mes amies pour tous ces beaux cadeaux !
Voici tout d'abord l'enveloppe et la carte de voeux réalisées par la talentueuse et très discrète Marie-Hélène D., connue aussi sous le pseudo Ecrilire




J'ai tout de suite reconnu l'expéditeur de cette belle carte de voeux dans son enveloppe assortie ... comme sans doute tous ceux qui visitent le blog "histoire de plumes" de Nathalie Le Reste.


Chez Coeur Cannelle (ici) j'ai admiré plusieurs modèles de carte de voeux réalisé par ses petits doigts de fée ... mais une avait quand même ma préférence. La voici :


Et pour la mise en valeur de la banale Marianne, alors là je dis bravo !!!!



jeudi 15 janvier 2015

Joie de recevoir (1)

En janvier, c'est un vrai plaisir d'ouvrir sa boîte aux lettres. Il en arrive de partout, de France, de Belgique et de Navarre !
Des enveloppes splendides, des cartes de voeux magnifiques, voyez plutôt !!!

Reçu de Chantal, mon amie graphosienne, qui m'a offert un symbolique et véritable trèfle à 4 feuilles


de Richard Baudet, une enveloppe qui me rappelle visite et conférence faites ensemble sur "les chemins de l'écriture"


Carte et enveloppe de Dominique Guillemin que j'ai eu grand plaisir à rencontrer deux fois l'année passée lors de stages



Carte et enveloppe de Geneviève Benoit ... que je n'ai pas encore eu le plaisir de rencontrer mais ça va bien finir par arriver !!!



mercredi 7 janvier 2015

Voeux et monocondyles

Cette année les cartes de voeux, toutes différentes, ont cependant un point commun : l'illisibilité !
Cursive romaine et mérovingienne traitées façon monocondyle ... forcément ça n'aide pas !!!
J'ai pris plaisir à leur réalisation et maintenant je m'amuse à vous imaginer les tournicotant dans tous les sens pour les déchiffrer.



Pour compenser j'ai glissé les cartes dans des enveloppes écrites de façon très sage :




vendredi 2 janvier 2015

Meilleurs voeux 2015

Je souhaite à tous le meilleur pour 2015 !


Pour faire suite à un stage très intéressant en novembre "le monocondyle selon Sophie Verbeek", les cartes de voeux (à réaliser en nombre) se prêtent particulièrement bien à un entraînement intensif.
Ainsi, j'ai écrit des mètres et des mètres de monocondyles en cursive romaine et mérovingienne. Chacune étant différente, excepté "meilleurs voeux 2015" que je vous montre, j'ai pris beaucoup de plaisir à la réalisation de ces cartes qui s'acheminent maintenant vers leurs destinataires.

J'ai quand même rencontré quelques déboires avec la couleur rouge fabriquée avec des pigments ; je pensais faire de l'aquarelle mais visiblement j'ai fait autre chose. D'aspect brillant, agréable à utiliser à la plume fine, mais en revanche le séchage est tellement long que j'ai dû suspendre les cartes sur un fil et même les poser sur le radiateur pour pouvoir les mettre sous enveloppe ... Un stage sur la fabrication des couleurs sera utile !!

Les enveloppes ont été également l'occasion d'approfondir un atelier de l'année passée sur l'écriture à la plume fine, certaines au brou de noix, d'autres à l'encre noire ou aquarelle gris de Payne, quelques unes écrites en style art nouveau, d'autres style chancelière ou bien humanistique.
J'ajouterai des photos dans quelques jours.

dimanche 30 novembre 2014

Gothiques art nouveau

Pour l'exercice de calligraphie du mois de novembre (dont c'est le dernier jour !) il fallait composer en associant : gothique bâtarde, aquarelle, plume palette et déformer.
J'ai choisi de réfléchir à une déformation possible des lettres majuscules A, B et C.
Est-ce l'utilisation récente des plumes palettes lors d'un atelier "écriture art nouveau" ? Sans doute, car je suis repartie sur cette même idée.
Sans toucher à la hauteur ou la largeur des lettres, j'ai déformé le trait en lui donnant "les petits coups de fouet" typiques du style art nouveau.
Voici les différentes étapes suivies pour passer de la gothique bâtarde classique à la gothique art nouveau :



dimanche 23 novembre 2014

Un délire graphique : le Monocondyle

 ... sur une idée de Sophie Verbeek, un stage animé par Thierry-Emmanuel Garnier !

C'était dimanche dernier. Et j'ai trouvé extrêmement intéressant que deux calligraphes professionnels se rejoignent, l'un enseignant les idées et savoir-faire de l'autre.
Et un grand merci à Sophie qui a aussi donné de son temps pour s'entretenir avec chacun d'entre nous en vidéo-conférence, qui a regardé notre travail et prodigué à tous ses généreux et avisés conseils.


Une 1/4 de ramette de papier plus tard, l'idée germe et grandit de réaliser des cartes de voeux "monocondyles" ...
Comme pour l'atelier de dimanche dernier je m'inspirerai de la cursive romaine qui, par sa souplesse de réalisation et son illisibilité naturelle, permet un plus grand délire graphique.


Reste à travailler la gestuelle, le rythme, expérimenter différents outils aussi ... pour faire naître la ligne harmonieuse.

lundi 20 octobre 2014

Synchronicité


C'est curieux, ce fond rouge m'a tout de suite évoqué le mot "parfum" et j'ai donc fait des essais calligraphiques pour le mettre en évidence.
Insatisfaite, j'ai décidé une grande pause et suis allée à la bibliothèque renouveler mon stock de romans policiers.
Là, allez savoir pourquoi, je me suis retrouvée dans le rayon poésie. Je prends un livre, l'ouvre au hasard et lis une phrase qui résonne étrangement en moi et réveille des souvenirs parfumés.

mercredi 8 octobre 2014

dimanche 28 septembre 2014

La ronde

De l'entrainement encore et encore ...


Il y a quelques années j'ai suivi un stage sur la ronde et j'avais trouvé cette écriture très difficile.
Aujourd'hui, c'est toujours le cas. Voyez plutôt, trois lignes de "O" avant d'en trouver un correct, méritant un petit cadre d'encouragement. Autant dire que je ne suis pas arrivée à "z" ...

D'un autre côté, cette écriture qui exige une grande précision dans son tracé est faite pour moi qui aime les détails.
L'objectif est de passer le temps qu'il faut sur la "grosse ronde" avec  ses petites gouttes aux extrémités des hampes (faites du coin du bec de la plume, je suppose !?), ses arabesques, ses majuscules, ... pour être plus tard en mesure de calligraphier les différentes variétés qui en découlent (moyenne et petite ronde, financière et minute).

mercredi 17 septembre 2014

Art nouveau


Etudes et recherches suivies de 3 alphabets.
J'ai consulté un gros ouvrage sur les affiches pour les "réclames" du début des années 1900 qui est une vraie mine d'or pour la variété des écritures art nouveau.
C'est un exercice intéressant de reconstituer, à partir d'un seul mot bien souvent, tout un alphabet. Et donc, les études et recherches sur l'art nouveau vont se poursuivre.

Difficile aussi d'évoquer l'art nouveau sans penser aux verres colorés des célèbres lampes et vitraux Tiffany.
C'est un peu dans cet esprit que j'ai écrit au brou de noix avec des branchettes et des brindilles, et des crayons de couleurs.



lundi 15 septembre 2014

Entre peinture et calligraphie

Entre peinture et calligraphie ... il y a Christine Magré et sa peinture gestuelle
à l'encre, avec cagette et autres outils de récupération (comme nous).


Pour voir et revoir, j'ai noté son site dans les liens à droite.


lundi 8 septembre 2014

Who are you Jon Snow ?


JON I : Qui es-tu bâtard / Prend le noir, n'engendre pas de fils / Porte-le comme une armure

C'est la 3ème calligraphie toute à l'aquarelle, inspirée d'un haïku créé par ma fille, lui-même inspiré du livre "le trône de fer".

jeudi 4 septembre 2014

Chancelière et brindille

Ce mois-ci, ni plume ni pinceau ... et pas d'encre non plus !
L'exercice de septembre consiste à calligraphier avec des branchettes et des brindilles et de la gomme de réserve.
D'abord, commencer par faire une petite balade pour collecter le matériel. J'ai ramené des branchettes d'olivier, une écorce de palmier, des aiguilles de pin et autres brindilles ...

Assez curieuse de voir ce que ça pouvait donner, je m'y suis mise aussitôt.
Quelques gribouillis d'abord avec les aiguilles de pin, puis le mot "calligraphie" écrit à la branche, lesquels ont été recouverts de grandes traces rouges au pinceau.


Ensuite des lettres plus petites écrites à la brindille et à nouveau des taches d'aquarelle rouge et bleue pour recouvrir la gomme de réserve.

Après séchage complet, il ne reste plus qu'à retirer la gomme de réserve en frottant le papier du bout du doigt.